Les mots / maux du dos

Sciatique, cruralgie, hernie discale, lumbago, canal lombaire étroit, bec de perroquet. Difficile de jardiner, de conduire, de lire, de travailler, de parler, de marcher, de me pencher, de faire la vaisselle, de m’habiller .Impression d’avoir 90 ans et +, d’être raide, une douleur lancinante, en point, en barre, en coup électrique, en fourmillement, muscles trop courts, un rappel à l’ordre, une douleur variable en intensité en localisation, une douleur incompréhensible …

 

Nombreux sont les mots/maux du dos. Mais comment les comprendre ? Quels sont les bons gestes ? Quoi faire ? 

 

Il n’y a pas un seul traitement, une seule recette. Chaque personne pour chaque douleur, et/ou chaque pathologie, réagit différemment à chacun des traitements. Discutez autour de vous, voisins, cousins, amis,.. Tous, ont déjà eu mal au dos, tous l’ont soigné d’une certaine manière. 

Mais ils ont tous un point commun. Ils ont pris soin de leur santé, ils sont devenus acteurs de leur propre rééducation.  

Et vous, que faîtes-vous pour votre dos ?

Kinésithérapie

Généralement, le médecin vous prescrit de la kinésithérapie. Vous avez le droit de choisir votre kiné. Soyez exigent. Vous avez besoin de soin, d’écoute, de conseils, d’exercices à la maison. Le kiné est là pour vous accompagner dans votre rééducation. 

 

Ostéopathie

Une séance ou deux d’ostéopathie peuvent accélérer le processus de guérison. Ce dernier aborde le corps dans sa globalité et intervient pour retrouver un état d’équilibre. Un travail complémentaire à la kinésithérapie. 

 

Ceinture Lombaire

Nombreux sont les personnes qui portent une ceinture lombaire lors de port de charge ou d’activités importantes. Elle peut être utilisée en phase Aigue ou en phase d’urgence. Mais sachez que cette ceinture joue le rôle de maintien musculaire et si vous la mettez trop souvent, vous perdez vos muscles de maintien. Ne choississez pas la facilité, essayez de comprendre pour quelle raison, votre dos ne supporte pas ce port de charge, telle activité, … et vous pourrez un jour vous passez de cette ceinture. 

Sport

Le sport peut aider à diminuer la douleur de dos. Je dirais même :

L’activité physique aide à la diminution des maux du dos. 

Si vous ne faîtes aucune activité physique, reprenez progressivement et faîtes vous aider par des profesionnels de la santé ou sportifs.

Si vous faîtes du sport régulièrement, ne vous rajoutez pas plus de charge d’entrainements, consultez un kiné du sport afin de mieux comprendre les raisons de cette douleur. 

Repos

Vous avez mal au dos, reposez vous. ça c’était avant.

La sécurité sociale met en place une campagne d’information qui répète : Vous avez mal au dos, bougez. 

Cela dépent tellement de vos douleurs, de votre état, du début de vos douleurs, de l’origine de ces dernières etc.. 

Consultez votre medecin, kiné, ostéo. A la suite d’un bilan, ils vous conseilleront les postures à adapter au mieux possible. 

Etirements

Les étirements…Il y en a de toute sorte. Etirements passifs, actifs, dynamiques. Etirements que du muscle, en chaîne musculaire. En posture, contracté relâché ou juste maintenir quelques secondes la position. 

Difficile de vous dire, quel étirement est le mieux pour votre dos. Un bilan de votre dos est nécessaire afin de vous accompagner du mieux possible. 

Deux exemples : 

Une personne très raide derrière les jambes avec un enroulement des épaules, on lui conseillerai probablement un étirement de la chaîne musculaire postérieur 

Mais une personne assise régulièrement par son travail, on lui conseillerai de davantage s’ouvrir. Etirements de la chaîne antérieur.

 

Médicaments

Le médecin peut prescrire quelques médicaments en fonction de l’origine de vos maux de dos. 

Faîtes lui confiance. Et surtout respectez la dose indiquée sinon cela les rendrait inéfficace. 

Podologue

Le médecin peut prescrire une paire de semelles orthopédiques. Même le kiné ou l’osthéopathe peuvent conseiller un avis podologique. 

Un bilan podologique est intéréssant. La façon dont on marche, on appuie au sol, la façon dont on s’équilibre peut parfois être déséquilibrer entre les deux côtés. 

Ce déséquilibre est compensé par le corps afin de garder au mieux possible les deux yeux alignés à l’horizontal et un regard projeté vers l’avant. 

Parfois cette compensation peut provoquer des douleurs, au dos, mais pas que. 

Le rééquilibrage par la semelle orthopédique peut soulager la compensation et diminuer les douleurs. 

Opération

Les maux de dos peuvent être tellement douloureux et diminuants les capacités physiques que nous demandons un avis chirurgical. 

Les opérations chirurgicales sont efficaces sur certaines pathologies. 

Mais avant de vous faire opérer, donnez vous du temps, pour avoir plusieurs avis chirurgicals mais également prenez vous du temps pour trouver une solution naturelle pour diminuer vos maux de dos. 

Une opération chirurgicale n’est pas anodine. La rééducation post opératoire peut être longue et difficile. C’est souvent la dernière solution à envisager. 

Yoga

C’est une discipline du corps et de l’esprit qui comprend une grande variété d’exercices et de techniques.

Les techniques employées utilisent des postures physiques (appelées asanas), des pratiques respiratoires (pranayama) et de méditation, ainsi que la relaxation profonde (yoga nidra).

ORIGINE :
Le yoga est une école de philosophie indienne qui se pratiquait en Inde dès le IIIè millénaire avant J.C.

Bien que d’origine orientale, il a été très bien intégré et mis en pratique en Occident, que ce soit sous sa forme originale ou sous une forme adaptée.

LES EFFETS :
C’est un système essentiellement pratique qui peut profondément aider les gens dans la vie quotidienne et dans l’exploration des aspects plus profonds de la vie. Il propose des réponses aux problèmes de l’homme moderne face au stress et aux situations de la vie difficiles à gérer.

        –   Dans sa forme la plus épurée due au contact de l’occident, on compare le yoga à de la gymnastique douce, un moyen efficace malgré tout pour obtenir la santé et le bien-être.

Sa pratique a des effets bénéfiques en profondeur tant sur le plan physique que sur le plan mental : il peut soulager divers types de maladies si répandues aujourd’hui, telles que l’hypertension, les problèmes respiratoires, les troubles digestifs, les migraines, le mal de dos, la dépression, l’anxiété etc……..Il nous donne les moyens de gérer le stress et d’améliorer sa relation aux autres.

        –   Dans sa forme la plus profonde, plus près du yoga d’origine, il peut nous éveiller à la vraie sagesse, à la joie et à la compassion.

En approfondissant les pratiques (avec les bandhas, les drishtis, les mudras, les bijas; au niveau de la méditation des visualisations sur les chakras ou les énergies subtiles, des récitations de mantras) et des techniques plus poussées en pranayama, telles qu’enseignées en Inde, nous avançons ainsi dans une exploration de notre intérieur et sur le chemin de notre évolution personnelle, nous touchons ainsi à une dimension plus vaste que nous-même.

Perte de poids

Vous avez des kilos en trop et vous avez mal au dos ? Vous avez déjà entendu cette phrase. Tu devrais perdre quelques kilos, tu aurais moins mal au dos. 

Ce ne sont pas les kilos perdus qui vous feront moins mal au dos.

Mais potentiellement, le fait de manger plus équilibré, boire plus régulièrement, améliore le transit. Les viscères peuvent être une cause de maux de dos. 

De plus, le fait de bouger plus souvent, afin de perdre du poids, peut vous remuscler les paravertébraux (muscles du dos) mais également vous faire bouger votre dos (mobilité rachidienne). Le renforcement musculaire et la mobilité du dos peuvent aider fortement à diminuer les maux de dos. 

Travail Respiratoire

La respiration ? Naturelle, régulière et insconciente. On ne se soucie pas de notre rythme respiratoire. 

Le diaphragme, le muscle principal de la respiration est discret. Il travaille sans relâche sans vous le dire.

Mais parfois un stress, une peur, un état d’être peut arrêter quelques secondes la respiration mais également la rendre moins efficace. 

Un travail respiratoire peut s’apprendre par différents professionnels. Kiné, Ostéo, ..mais également sophrologie, yoga, méditation, etc.. 

Prendre conscience de sa respiration et la rendre la plus optimale possible permet le relâchement des muscles rachidiens et par effet positif, diminuer les douleurs de dos. 

 

Autres

Il existe d’autres méthodes, outils, techniques qui peuvent pour vous aider à diminuer vos maux de dos. 

N’hésitez pas à tendre vers ce qui vous convient. 

Les maux de dos peuvent être de nombreuses origines et peuvent se guérir de mulitples façons.

Et chez le kiné, que faîtes-vous ? 

Massage

Le kiné est avant tout un masso-kinésithérapeute. Il utilise le massage comme un outils thérapeutique qui peut aider à relâcher les tensions, décontracter les muscles, améliorer la vascularisation d’une partie du corps, stimuler des zones, assouplir la peau etc…

Nous parlons bien ici d’un massage thérapeutique et non d’un massage bien être. 

Le kiné utilise différents types de massage qui peuvent être non douloureux mais parfois désagréables en fonction de l’objectif recherché par le kiné. 

 

Conseils

Le kiné est un avant tout une aide à votre propre rééducation. A la suite de son bilan, il peut vous conseiller sur des exercices à faire à la maison, une façon de se comporter, de se tenir etc.. Tenez compte de ses conseils. 

C’est votre changement, vos exercices, votre autoprise en charge qui accélèront votre guérison. 

Si vous allez voir un nutritionniste pour perdre des kgs mais vous mangez des hamburgers tous les jours, est ce que cela va fonctionner ? 

Si vous payez un coach pour faire 3H30 au marathon mais vous ne courrez jamais, est ce que cela va fonctionner ?

De même pour les kinés. 

S’il vous conseille de vous étirer quotidiennement pendant trois semaines, et que vous vous étirez que pendant ses séances. Est ce que cela va fonctionner ? 

Renforcement musculaire

Parfois en séances de kiné, vous faîtes du renforcement musculaire. Cela dépent de votre bilan, vos douleurs, et votre objectif. 

Top. 

N’hésitez pas à prendre en photos, vidéos, en note les différents exercices réalisés au cabinet. Est ce qu’il faut les faire à la maison ? Est ce qu’il faut les faire régulièrement ? Quelles sont les recommandations, l’évolution de ses séances de renforcement musculaire ? 

Le RM, comme les conseils. Si vous ne les faîtes que 2 fois dans la semaine pendant les séances de kiné. Lorsque les séances de kiné s’arrêteront, seriez vous autonome pour faire ce RM régulièrement ? 

Traction

Les tractions 

sont des techniques de kinésithérapie qui permettent le relâchement de la colonne vertébrale. 

Souvent très appréciés par les personnes. 

Explications de la douleur

Le kiné ne pourra pas toujours tout vous expliquer mais il peut avoir une bonne idée de la raison de la douleur. 

Ecoutez le. Comprendre les raisons de la douleur peut aider à la guérison ou en tout cas, mieux la gérer. 

Gainage

Assez classique. Faire du gainage lorsqu’on a mal au dos. Renforcement musculaire spéficique du rachis afin d’aider à une meilleure posture, être plus endurant sur le maintien d’une position, être plus stable pour des efforts importants des membres. 

Tous les maux de dos, n’ont pas besoin de gainage. Cela dépent des douleurs, de leurs origines et de l’état du patient. Le kiné s’adaptera à votre progression et à votre état. 

Mais généralement, à la suite de douleur chronique ( douleur qui dure depuis plus de 3 mois ) , nous perdons « du muscle ». Ce gainage permet de reprendre progressivement un renforcement musculaire classique. 

Mobilisation

est une technique de kinésithérapie qui permet de faire bouger le corps dans différentes positions. il y a des mobilisatins douces, passives, actives, générales, spécifiques. Le kiné peut vous expliquer les raisons de ces mobilisations et ce qu’il recherche à faire telle ou telle mobilisation

Etirements

Les étirements…Il y en a de toute sorte. Etirements passifs, actifs, dynamiques. Etirements que du muscle, en chaîne musculaire. En posture, contracté relâché ou juste maintenir quelques secondes la position.

 

Le kiné adaptera les étirements en fonction du bilan réalisé et des résultats obtenus par lors des différentes séances. 

Le kiné peut vous aider à vous étirer mais également à vous apprendre à vous étirer seul afin de mieux le répéter par la suite. 

Exercices avec ballon

Les exercices au ballon sont nombreux. Ce sont également d’autres outils de kiné utilisaient pour mieux bouger le dos, faire du renforcement musculaire, adapter une posture, provoquer des déséquilibres, etc.. 

Les kinés ont un panel d’exercices, d’outils, de méthodes qui varient selon leurs formations, le bilan réalisé et l’évolution de vos douleurs. 

Il existe aussi différentes méthodes de kinésithérapie

Méthode mézière

La Méthode Mézières est avant tout une méthode globale, destinée à rééduquer le corps dans sa totalité, en remontant à l’origine de la douleur.

L’objectif principal est de redonner l’unité au corps en rééquilibrant et en allongeant les différentes chaînes musculaires. Françoise Mézières a en effet constaté que les structures squelettiques humaines ne sont pas tassées par la force de la pesanteur mais beaucoup plus par la propre force du sujet.
Cette force est une tension que le sujet accumule dans ses muscles au cours de sa vie afin de pouvoir se maintenir debout. Mais en devenant trop puissants et trop courts, ces muscles sont à l’origine de la déviation de tous les segments du corps. Le sujet est en permanence victime de ses propres rétractions musculaires. Cherchant à échapper à ses raccourcissements par des compensations de tous ordres, il entre dans le cercle vicieux « rotations, torsions, compressions, douleurs». C’est pourquoi les thérapeutes réalisent un bilan très précis lors de la première séance permettant de cibler précisément les chaînes musculaires à réharmoniser.
La thérapie vise aussi à libérer la respiration, notamment en travaillant sur le diaphragme qui, de par ses liens avec l’ensemble des chaînes musculaires, a une influence sur toute la statique et la dynamique du corps.

https://www.methode-mezieres.fr/methode-mezieres/une-methode-globale/

Autres

Pleins d’autres techniques, méthodes existent en kinésithérapie. 

Recherchez ce qui vous convient le mieux. Soyez patient. N’ayez pas crainte de changer de kiné pour aller vers d’autres méthodes, outils, ou thérapeutiques si votre traitement actuel ne fonctionne pas. 

Méthode Mc Kenzie

La Méthode McKenzie de Diagnostic et Thérapie Mécanique (MDT) est une approche centrée sur l’auto-traitement. Elle permet aux patients de soulager leurs douleurs, de retrouver leurs capacités fonctionnelles et leur autonomie. Cette approche a obtenu une très large reconnaissance, autant auprès des praticiens de santé que des patients, dans un grand nombre de pays.

La plupart des douleurs de la colonne vertébrale et des membres supérieurs et inférieurs sont d’origine « mécanique ». Elles sont la conséquence des positions adoptées, des accumulations de mouvements effectués et des forces exercées lors des activités quotidiennes. Par l’évaluation systématique de ses patients, le kinésithérapeute Néo-Zélandais Robin McKenzie a constaté, au fil des années, que pour traiter ce type de douleurs, des exercices simples et des modifications posturales pouvaient supprimer la douleur et rétablir la fonction.

Robin McKenzie considérait que la plupart des patients ont la capacité d’apprendre à se soigner eux-mêmes, à condition toutefois de recevoir un enseignement approprié. Il défendait l’idée que prodiguer cet enseignement doit être une priorité. L’auto-traitement responsabilise le patient et réduit sa dépendance à l’intervention médicale. La Méthode McKenzie met en avant la capacité du corps à s’auto-guérir, sans recours aux médicaments, à la chirurgie ou autres moyens passifs tels que la chaleur, le froid ou les ultrasons. Elle répond également à la demande croissante des patients d’apprendre à éviter les récurrences des douleurs et l’incapacité fonctionnelle qui en découlent. 

cf Méthode Mc Kenzie sur le site 

ou 

https://fr.mckenzieinstitute.org/patients/

 

Méthode Bousquet

Les Chaînes Physiologiques

sont des circuits anatomiques à travers lesquels se propagent les forces organisatrices du corps. Le grand intérêt de cette méthode est d’intégrer toute l’anatomie de la tête aux pieds en valorisant la relation contenant contenu, entre le musculosquelettique et le viscéral.Cette relation contenu- contenant est une des spécificités de la méthode.

La méthode des chaînes physiologiques

repose sur un examen complet ( statique , dynamique et palpatoire) qui met en évidence les points de tension dans les différentes parties du corps, au niveau de chacune des chaînes.Ces zones de tensions sont reportées sur une fiche spécifique à la méthode. Cet examen permet de faire une synthèse en tenant compte du projet du patient et de son environnement afin de mettre en place un traitement spécifique. C’est  une méthode de traitement manuel adapté au patient:

– pour libérer ces zones de tension
– redonner une bonne mobilité tissulaire dans les différentes chaînes
– redonner une meilleure fonction dynamique
– redonner une meilleure statique

L’ensemble des fonctions du corps est naturellement programmé.
Le but est simple : enlever un maximum de tensions structurelles parasites qui sont à la base des dysfonctions, des déformations, des tassements et des douleurs.

 

Méthode Busquet

Ecole du dos

Le concept Ecole du Dos s’articule autour d’un parcours de santé en 6 étapes, qui vous mènera du bilan et de la rééducation jusqu’à la prévention et au sport santé chez un Masseur-Kinésithérapeute formé à cette pratique. Notre objectif principal est de vous donner les clés de compréhension des problèmes liés à la colonne vertébrale et de vous fournir des conseils et des méthodes d’auto-traitement efficaces.

https://www.ecoledudos.org/particulier/

 

Comment faire le choix entre tous ses traitements possible ?

Quels sont les activités et les soins qui vous semblent le plus approprier pour vous même ? Quels sont les soins qui vous ont été le plus efficace ? Quelles sont les choses que vous avez mis en place qui ont été le plus efficace ? 

Notez-les pour comprendre celui qui vous correspond 

Nom du traitement :                             Au bout de 7jours, quels ont été les résultats ? 0 (Aucune douleur ) – 10 ( 100% guérison )

                                                                  Au bout de 15jours, quels ont été les résultats ? 0 – 10 

                                                                  Est ce que je peux le faire seul : 

                                                                  Quels sont les points positifs de ce traitement : 

                                                                 Quels sont les points négatifs de ce traitement :